Association La Bourguette-autisme
Nos aubergesNos produitsNos prestationsEvénements

2 . Dinosaures et panda…

Histoires de dinosaures !

L’expert : « Passez, Monsieur, rien à voir, rien à comprendre ! (mon petit) monsieur, c’est l’autisme, c’est comme çà ! les dinosaures, les horaires de train, c’est pareil, c’est l’autisme Asperger ! »

2 . Dinosaures et pandas

Elle a bientôt 7 ans, QI 160 ! d’une tristesse infinie, collée sur les genoux de sa mère. A la phobie de beaucoup d’insectes, essentiellement ceux qui piquent et a chaque soir le plus grand mal à s’endormir.

Passion des dinosaures qui ont disparu tout-à-coup, projet de faire paléontologue … Aime beaucoup les animaux, et surtout les pandas ! - « mais, vous savez, ils sont en voie de disparition  ! »

Je l’invite à dessiner en indiquant dicrètement à sa mère que Françoise Dolto avait repéré qu’il y avait dans chaque dessin d’enfant son autoportrait, quelque soit ce qui était représenté.

Elle dessine.

Au centre, un cerisier au tronc très large, portant beaucoup de cerises par deux, et de chaque côté de l’arbre, deux petites fées identiques, l’une rouge, l’autre bleue, volant sur place à la hauteur de la moitié du tronc.

Sa mère voit le dessin ; saisie, la regarde, puis se décide :

« tu sais, au début de ta grossesse, j’ai eu des hémorragies, les médecins n’ont pas su me dire, mais maintenant j’en suis sûre ! vous étiez deux et ta jumelle est morte  ! ».

Je lui dis :

- Elle a disparu, comme les dinosaures, et toi, Elénor, tu as peur de disparaître à ton tour comme les pandas si on ne te protège pas ! et c’est pour çà que tu colles à maman et que chaque nuit tu l’appelles pour aller au cabinet, ou pour boire, mais c’est pour vérifier qu’elle est toujours là et qu’elle te protègera !

La nuit qui suit, elle hurle, juchée sur son lit, les yeux exorbités … mais les parents se réveillent vite et volent à son secours .

- oui, dit Chantal, mais vous avez mis trois quarts d’heure ! (les trois semaines ?!)

La semaine d’après, elle a le sourire, et quand sa mère évoque le soulagement que le changement d’école s’est fait sans problème (suite à un déménagement), Chantal :

- c’est parce que je n’ai plus le casier judiciaire de l’autisme ! d’ailleurs j’ai enfin des amis ! trois déjà !

Elle a (re)trouvé le sourire, me dit un poème de sa composition (son premier !), et dessine une scène où elle dort dans son lit en rêvant d’une plage au bord de la mer – le montant bas du lit la figure dans l’horreur du cauchemar ancien. Elle dort.


7 mai 2017
Partagez cette page sur les réseaux sociaux :
J'aide les rameurs du DEFI 2017 à remplir leur mission solidaire :
J'achète des coups de rame !
Aidez l'association La Bourguette
© 2010-2017. Association La Bourguette-autisme.
Conception : www.onabeaudire.fr