Association La Bourguette-autisme
Nos aubergesNos produitsNos prestationsEvénements

L’organisation

Cette organisation générale est commune à l’ESAT   du Grand Réal et aux foyers qui lui sont associés.

Les réunions

Les réunions avec les "pensionnaires"

Cette réunion hebdomadaire et obligatoire, d’une durée de 45 minutes, a lieu dans la salle dite « de conférence ». Sont réunis tous les pensionnaires d’un même Foyer, l’équipe d’éducateurs de ce Foyer, les moniteurs d’atelier (une fois sur deux), le Directeur-Adjoint, le Médecin Psychiatre et le Directeur.

C’est un lieu de parole situé précisément dans le temps et dans l’espace que les pensionnaires repèrent très bien.

La réunion permet au pensionnaire de communiquer à sa façon, d’échanger avec l’éducateur, l’équipe éducative et les autres pensionnaires ce qu’il vit au foyer et dans son travail. Une construction de la symbolisation s’édifie de réunion en réunion.

L’espace de la réunion fait tiers en limitant l’arbitraire d’une relation à deux. C’est le lieu où sont parlés les conflits, les difficultés et les transgressions. Dans cet espace, le rappel de la règle et des interdits trouve un écho particulier. La réunion peut, quelque fois, avoir un « effet opératoire » assez remarquable.

Certains pensionnaires appréhendent ce temps de réunion, il peut être vécu comme une instance persécutrice (jugement d’un tribunal), il peut être un moment très attendu, beaucoup sont soucieux de savoir si elle aura bien lieu. Un peu comme si elle faisait partie de leur vie ; de la même façon qu’il existe un espace de travail, un espace de vie au quotidien, il existe un espace de parole.

C’est sur ce temps là que les pensionnaires sont informés des invitations familiales, des dates et lieux de congés, des projets de week-end … et sont prévenus d’éventuels changements dans le rythme de la vie au quotidien et dans l’organisation du travail (changement d’atelier, changement de foyer, accueil d’un stagiaire…).

La réunion d’atelier (créée en février 2007)

La réunion d’atelier a lieu une fois par mois, le vendredi matin de 11h15 à 12h, jour et horaire qui permettent de conclure la semaine de travail sur un temps de parole.

Les ateliers sont réunis en trois groupes qui se composent en moyenne de 12 personnes (travailleurs et moniteurs) :

  • Le groupe chèvrerie – fromagerie / SAT
  • Le groupe ferronnerie / menuiserie / céramique
  • Le groupe agriculture 1 / agriculture 2

Les réunions, co-animés par les moniteurs(trices) d’ateliers et la psychologue, permettent aux pensionnaires et aux moniteurs d’avoir un temps d’échange et un espace qui leur est propre. Cela permet de faire le point et de parler du travail, des relations entre pensionnaires et entre moniteurs(trices) et pensionnaires, sur les projets de l’atelier et sur les évènements survenus au cours du mois.

Cet espace de parole peut aider les pensionnaires à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent et à reconnaître les progrès qu’ils ont faits dans leur travail.

Ces réunions permettent aussi de souligner à nouveau la distinction entre lieu de travail et lieu de vie sans toutefois créer de clivage.

Ces réunions créent une nouvelle dynamique dans les équipes, qui trouvent là un nouveau moyen de communiquer, autour du travail et pour le travail de l’atelier. Elles renforcent les liens entre pensionnaires et moniteurs et permettent de garantir une identité forte du groupe.Les réunions techniques

La réunion technique des équipes de foyer

Depuis l’extension de l’établissement, les équipes des Foyers (soit 22 titulaires) se sont réparties sur deux temps de réunion d’une heure le mardi et le jeudi.

Deux équipes le mardi et trois le jeudi se réunissent avec le Directeur -Adjoint, le Médecin Psychiatre, la psychologue et le Directeur, si nécessaire.

Cette réunion permet à tous les éducateurs d’une même équipe d’échanger sur leur travail de la semaine. Elle permet d’ « ajuster » le travail d’une équipe au projet institutionnel, de débattre et de trouver une solution commune aux différents problèmes posés par les pensionnaires. Elle permet aussi à un éducateur de parler d’une difficulté particulière dans sa pratique et peut-être de la remettre en question.

Cette réunion n’est pas seulement un outil, elle traverse le travail. Elle est perçue comme un manque quand des éducateurs ne peuvent y participer.

Elle est un temps de régulation et de réflexion autour du travail d’accompagnement proposé par les équipes éducatives aux personnes accueillies.

La réunion technique des moniteurs d’atelier

La réunion ESAT   réunit tous les Moniteurs d’Atelier, les Moniteurs Principaux, les Cadres (Directeur, Médecin Psychiatre, Psychologue, Directeur –Adjoint), les personnes qui travaillent au magasin, l’infirmière, et les personnes en stage. Elle est hebdomadaire, obligatoire, dure une heure et semble souvent trop courte.

Elle est le lieu où le travail s’organise dans son ensemble, elle est un échange d’informations (on y apprend que tel Moniteur d’Atelier est ou sera absent et pourquoi ; quels pensionnaires et MA seront de permanence le WE à venir, les difficultés liées à l’organisation des travaux agricoles).

On y parle aussi des pensionnaires, des difficultés qu’ils rencontrent dans leur travail ou dans la relation à l’autre ; c’est un lieu de réflexion collective, on est concerné, on est tous concernés lorsqu’un pensionnaire va mal.

Cette réunion permet de ne pas travailler de façon isolée, c’est dans cet espace que certaines décisions sont prises (comme le changement d’atelier d’un pensionnaire).

L’assemblée générale mensuelle

Elle est un moment institutionnel où l’ensemble du personnel éducatif (ESAT   et foyer), le médecin psychiatre, la psychologue, l’infirmière et les cadres de direction se réunissent pour que chacun de sa place puisse exprimer, questionner, débattre, réfléchir, témoigner, être informer, évoquer les problèmes…

C’est essentiellement un lieu d’échange entre les équipes des Foyers et l’équipe de l’ESAT   qui, le reste du temps, ne font que se croiser le matin et le soir « sur le parking ».

L’assemblée générale va permettre de reprendre en commun la problématique d’un pensionnaire et d’élaborer un travail cohérent autour de lui. C’est aussi le lieu où vont être discutés l’ensemble des projets et quelquefois des problèmes de l’institution.


<< Revenir à la présentation de l’ESAT du Grand Réal


22 février 2011
Partagez cette page sur les réseaux sociaux :
Aidez l'association La Bourguette
© 2010-2017. Association La Bourguette-autisme.
Conception : www.onabeaudire.fr